Comment réussir son étude d’architecture produit ?

Vous avez une idée de produit industriel innovant, même mieux, vous avez défini un cahier des charges. Vous n’avez donc qu’une seule idée en tête : prototyper votre concept pour lancer la phase d’industrialisation.

Mais avant de se lancer tête baissée dans un développement produit, votre bureau d’études préféré vous parle d’une pré-étude nommée aussi étude d’architecture, ou étude de faisabilité… En effet, c’est une étape essentielle à la réussite d’un projet. Phase souvent ignorée, même dénigrée, pourtant c’est un travail clef pour le bon déroulement de la suite de votre projet. Dans cet article, nous allons voir à quoi sert cette étude d’architecture, comment elle se déroule et comment bien la réussir !

1/Étude d’architecture, quesako ?

 

L’étude d’architecture, comme on l’appelle chez AQ-Tech, est la première phase du travail qu’on lance lorsqu’on démarre le développement d’un prototype ou d’un produit.

 

Son but principal est d’étudier l’ensemble des fonctions et des contraintes d’un produit afin de déterminer les différentes solutions techniques possibles, les évaluer et les comparer afin de faire les choix les plus judicieux pour le projet.

 

L’intérêt premier est de défricher le travail de conception en ayant une vision globale sur les conséquences de chaque choix sans attendre la fin de la phase de développement.

 

Exemple: Imaginons que vous souhaitez concevoir un capteur connecté ! L’un des objectifs de l’étude d’architecture de votre projet sera de déterminer la technologie avec laquelle il faut connecter votre produit: la 4G/5G, le wifi, le Bluetooth…,quel capteur utiliser, quelle technologie de batterie : lipo, li-ion… Afin de faire les bon choix, il faudra forcément comparer les coûts, les consommations électriques, les disponibilités des composants

 

Ainsi, lorsque vous aurez démarré la phase de conception, vous aurez déjà déterminé les composants principaux de votre produit, vous aurez aussi certainement prédéfini leur position, la méthode d’intégration, de fabrication… tout en ayant dérisqué au maximum vos choix. 

 

Vous serez donc en mesure de fournir à l’équipe de développement un guide précis des choix de conception à suivre, et de les justifier.

 

 

2/Le déroulement d’une étude d’architecture:

 

Le point d’entrée d’une étude d’architecture est logiquement le cahier des charges produit. 

 

     “Là encore, une donnée essentielle à votre projet, qui fera l’objet d’un article ultérieur.”

 

Lorsque vous fournissez à notre équipe un cahier des charges, aussi précis soit-il, notre premier réflexe est de le compléter et de le remettre en forme dans “notre langage”.

 

La première chose sera de bien définir les fonctionnalités du produit, répondre à la question : comment le produit sera utilisé, comment le produit doit se comporter ?

 

Souvent, vous avez une vision claire de ce que le produit doit faire lorsqu’il fonctionne normalement , mais

      • Que se passe-t-il lorsque la batterie est faible?
      • Que se passe-t-il en cas de défaillance du produit?
      • Le produit doit-il être mis à jour ?

 

Une fois que les fonctions et mode de fonctionnement sont bien définis, il faut réfléchir aux  contraintes du produit :

      • Le produit doit-il être étanche ?
      • Quel niveau de finition doit avoir le produit ?
      • Comment le produit doit-il être recyclé ?

 

Enfin il faut analyse les contraintes du marché : 

      • Quel prix attribuer à la fabrication ?
      • Pour quelles quantités ?
      • À quelles normes doit se conformer le produit ?

 

Il faut essayer de réfléchir à tout le cycle de vie du produit, de sa fabrication à son recyclage, et souvent on s’aperçoit que le cahier des charges est bien plus complexe qu’initialement présenté.

 

Une fois le cahier des charges bien défini ( le niveau de définition dépendra des attentes de la phase en cours), le travail d’analyse technique peut commencer.

 

L’idée est alors de prendre chaque fonction et d’imaginer les différentes solutions techniques possibles : 

      • Quelle technologie peut satisfaire cette fonction : la 4G ? Le LTEM ?
      • Quel procédé de fabrication pour telle pièce : injection plastique, usinage, impression 3D …
      • Quel assemblage de pièces pour faire tel mouvement : rotule simple, guide linéaire…

 

L’objectif est donc d’avoir un panel de solutions le plus large possible et voir les combinaisons possibles pour satisfaire toutes les contraintes du produit.

 

Bien entendu, il faut analyser chaque solution pour évaluer sa pertinence et son impact : complexité de conception, nombre de pièces, coût de production, coût d’industrialisation, encombrement, poids, consommation…

 

Une fois cette analyse réalisée, il ne reste plus que quelques choix d’architecture pertinents, le reste ayant été éliminé naturellement. Souvent des compromis sont à faire : une fonction capitale ne rentre pas dans le prix cible du produit, il faudra peut être revoir la fonction à la baisse ou le prix cible à la hausse…

 

Il ne vous reste plus qu’à faire le choix final, que vous validerez en suivant les conseils de votre bureau d’études.

 

 

3/Comment bien réussir son étude d’architecture

 

Les conditions principales pour bien réussir une étude d’architecture sont : 

 

      • Avoir une vision complète des fonctions et contraintes du produit.
      • Dérisquer le plus largement possible chaque fonction.

 

En effet, la première erreur à éviter est de partir d’un cahier des charges incomplet et ne se focaliser que sur le fonctionnement standard du produit:

      • Il faut bien penser à sa fabrication : où le produit va-t-il être fabriqué, en quelle quantité, quel est le niveau d’investissement envisageable pour l’industrialisation…
      • Il faut également penser à tout ce qui est autour du produit : comment va-t-il être envoyé, quel mode de recharge, quelles normes, quel niveau de robustesse, étanchéité…
      • Aussi, il faut imaginer comment le produit va-t-il être nettoyé, réparé, recyclé…

 

Plus vous aurez une vision large et complète du produit, plus vous saurez que les choix que vous allez faire sont pertinents.

 

Bien entendu, les attentes d’un premier prototype ne sont pas les mêmes qu’un produit final. Le cahier des charges doit être adapté à chaque étape de développement du produit, mais plus la vision sera claire au démarrage, plus les choix initiaux seront cohérents.

 

“Définir un cahier des charges est un travail qui peut être long et compliqué, l’équipe AQ-tech peut vous accompagner dans cette première étape, n’hésitez pas à nous contacter !”

 

Deuxièmement, il faut bien dérisquer l’ensemble des aspects du produit en profondeur. Par exemple, l’étanchéité est souvent un aspect négligé des pré-études. On part du principe qu’on trouvera une solution “en route”.

En réalité, mécaniquement c’est souvent un point clef dans l’architecture globale du produit, qui peut avoir des conséquences importantes sur la complexité du produit, sur le nombre de pièces, son encombrement, et son coût final.

 

Ainsi, il sera important de bien analyser la solution technique à cette contrainte en profondeur, et non pas juste dire “on mettra un joint”, ce qui évitera un bon nombre de modifications de conception, perte de temps…

 

Si un doute existe sur certaines contraintes ou fonctions, c’est que l’étude d’architecture n’est pas finie, et que certains points doivent être retravaillés…

 

En conclusion :

 

Une étude d’architecture est un vrai travail en collaboration entre vous et AQ-Tech. En effet, notre connaissance des solutions techniques et du cycle de vie du produit nous permet d’avoir une vision globale très pertinente sur les choix techniques à faire, mais seul vous connaissez parfaitement votre produit, ses contraintes, votre marché et ses attentes ! 

Il est donc essentiel de communiquer régulièrement ensemble, et d’organiser des points intermédiaires dans la réalisation de cette phase.

 

« N’oubliez pas que l’étude d’architecture n’est pas une perte de temps. Au contraire, c’est un moyen très efficace qui vous permet de gagner beaucoup de temps et d’énergie sur toute la suite de votre projet ! »
Envie d’en savoir plus sur nos aventures innovantes ?